Les différents types de PAC, leurs avantages et limites

La pompe à chaleur est un dispositif écologique qui permet d’extraire la chaleur de différentes sources naturelles pour réchauffer un logement. Découvrez dans ce contenu, les trois types de pompes à chaleur, leurs points forts ainsi que leurs faiblesses.

La pompe à chaleur aérothermique : simple et abordable 

La pompe à chaleur aérothermique e st la première forme de pompe à chaleur (PAC) la plus utilisée dans les bâtiments. Elle se sert de la chaleur de l’extérieur pour réchauffer l’intérieur du bâtiment. Il existe la PAC air-air et la PAC air-eau. Vous pouvez faire votre choix entre ces deux types de PAC en vérifiant via ce lien notre guide d’achat complet.

A découvrir également : Comment réussir l'installation d'un volet roulant solaire ?

La pompe à chaleur air-air

C’est la plus prisée actuellement en raison de son fonctionnement économique et de son installation facile. Ici, la chaleur extrait à l’extérieur est introduit à l’intérieur du logement pour chauffer l’air qui s’y trouve.

Les avantages

  • Elle est simple à installer et ne nécessite pas de gros travaux. 
  • Elle est très abordable et possède un prix attractif. Des aides peuvent faire encore baisser ce coût.
  • Elle est facile à utiliser et son fonctionnement est accessible à tous. 
  • Elle garantit une consommation d’énergie limitée. 

Les limites

  • Son action se limite à l’air. En effet, la PAC air-air ne chauffe pas l’eau sanitaire.
  • Son fonctionnement peut être bruyant.

La pompe à chaleur air-eau

La PAC air-eau capte aussi la chaleur qui se trouve à l’extérieur d’une maison pour ensuite la transformer en énergie afin de chauffer non seulement l’air, mais aussi l’eau de la maison.

Dans le meme genre : Assurance habitation : une assurance obligatoire ?

Les avantages

En plus des avantages de la PAC air-air, il faut ajouter ce qui suit :

  • Sa capacité de s’adapter aux différents systèmes de chauffage ;
  • Elle ne nécessite pas l’utilisation de combustible ;
  • Elle a une longue durée de vie (environ 17 ans) ;
  • Elle fournit l’eau chaude.

Les limites 

En plus des limites des PAC air-air, il faut ajouter la nécessité d’accompagner certaines PAC air-eau d’un radiateur d’appoint .

  1. La pompe à chaleur à géothermie

La PAC géothermique se sert de la chaleur du sol pour produire de l’énergie qui servira à chauffer le bâtiment.

Avantages

  • Une source d’énergie durable.
  • Fonctionnement performant avec peu de pertes d’énergie.
  • Fonctionnement écologique avec une production limitée de gaz à effet de serre.
  • Elle fonctionne n’importe où.

Les limites

  • Elle peut ne pas fonctionner sur certains terrains rocailleux.
  • Coût d’installation élevé
  • La rentabilité de l’investissement ne se remarque qu’après 5 ans.
  • Son installation peut nécessiter l’exploitation d’un grand terrain (installation horizontale) ou de faire un forage (installation verticale).

La pompe à chaleur à hydrothermie

La PAC hydrothermique utilise les sources naturelles de la terre, notamment une nappe souterraine, pour produire de l’énergie nécessaire au chauffage de la maison. Mais elle peut également agir à l’inverse pour refroidir la maison en temps de chaleur.

Avantages

  • Elle possède une vitesse de chauffage optimale.
  • Elle produit un chauffage de qualité dans toutes les pièces, indépendamment du temps qu’il fait dehors.
  • Possibilité d’obtenir un crédit impôt.
  • Système de chauffage polyvalent et qui s’adaptent aux saisons.

Les limites

  • Son installation nécessaire l’intervention d’un professionnel.
  • Le coût de l’installation est élevé sans le crédit impôt.
  • Nécessité de faire une révision régulière du système.
  • Elle n’est pas compatible avec tous les systèmes de chauffage

Copyright 2024. Tous Droits Réservés